| Blog ,Parlons BDSM

5 raisons qui Me font aimer la chasteté

Ah chasteté quand tu nous tiens ! Outil de prédilection des dominatrices, adoptée par un certain nombre de soumis, redoutée pour les autres, la chasteté a de nombreux bénéfices. Avec ou sans cage, (mais Je préfère avec), elle permet un dressage bien plus poussé. Voir même Je M’autoriserais à dire qu’un soumis qui refuse toute chasteté imposée, n’est pas un véritable soumis !

Pourquoi ? Et bien il s’agit là de contrôle, de position de force, de pouvoir, de prise de décision. Si le soumis ne se soumet pas à la volonté de sa Maîtresse (non déraisonnable) qu’est l’abstinence, alors il ne se soumet pas. Et qu’on ne Me parle pas de “besoin vital”, ou de “dangerosité”. Avec des sorties régulières et une bonne hygiène, tout ira bien !

Au-delà de ça, voilà plusieurs raisons pour lesquelles J’apprécie particulièrement la chasteté, et plus précisément la cage de chasteté, car sinon, on sait bien que vous trichez hein ? Et même si vous ne trichez pas, vous bandez, et ça c’est un problème pour l’expérience !

1 – Ça rend plus sage et moins con

Oui n’ayons pas peur des mots, ça calme les esprits machos, ça rend plus docile, plus attentionné, et ça vous remet les idées en place. Ainsi vous savez de façon assurée qui dirige l’autre. Autrement dit, ça vous passe l’envie de jouer les mâles en chaleur. Car il n’y a pas pire phénomène chez les soumis. C’est même “antinomique et pourtant vrai” ! Ainsi, lorsque vous êtes en cage (depuis un certain temps, pas instantanément bien entendu), vous n’êtes plus victime de vos pulsions naturelles, et donc plus au service de ces dernières. Vous êtes donc mentalement disponible à mieux être au service de votre Maîtresse. N’est-ce pas merveilleux ? (Question rhétorique, chut, tais-toi et lis.)

2 – Ça aide à réduire le manque

Souvent, les soumis sont en manque de leur Maîtresse. Et oui, c’est mathématique. Vous êtes à sa disposition et non l’inverse. Donc vous pensez à elle, même quand elle est indisponible, et elle vous manque. Et bien grâce à la cage, et selon vos propres mots, vous sentez ses mains et ses ongles autour de vos sacs à foutre bien gorgés, et ça vous rappelle bien quelle est votre place, tout en vous faisant ressentir sa divine présence, surtout si elle détient la clé.

3 – C’est une preuve de confiance

Et oui ! ça relève du lâcher-prise. Et sans confiance, c’est impossible. C’est donc d’autant plus important pour Moi. Savoir que Mon soumis se laisse totalement aller à Ma volonté (en l'occurrence, de le laisser jouir ou non). Ce n’est pas la seule preuve de confiance et de lâcher prise, nous sommes d’accord. Mais c’était important de le souligner ici.

4 – C’est un gage de fidélité

Là encore, on parle de confiance. Mais dans l’autre sens, et c’est moins évident. Les soumis-papillons sont un fléau ! Et même un soumis de longue date, bien dressé, peut craquer. Et ça, ça n’est pas acceptable. S’il veut aller voir ailleurs, à Mon sens, il doit user de son droit de rétractation et mettre fin à la relation avant de passer à l’action. Question d’honnêteté.

5 – Explosion de plaisir

Extrêmement important pour les deux parties, jouir doit être un moment fort. Bien trop banalisé, notamment chez les branleurs compulsifs, il perd de sa splendeur. Et il n’y a pas plus désagréable que faire jouir un soumis blasé. Aucun plaisir, aucune reconnaissance, et beaucoup d’énergie dépensée (par la Maîtresse J’entends) pour pas grand chose au final. C’est pourquoi rendre les jouissances plus rares (et forcément plus intenses) confère une haute valeur ajoutée à la relation D/s.

Évidemment Je pourrais continuer longtemps, mais 5 raisons pour commencer, c’est déjà bien pour vos petits cerveaux atrophiés. On verra s’il Me prend l’envie d’écrire une suite. Pour le moment, Je pense que Mon prochain article sera intitulé : “Comment bien choisir sa cage de chasteté ?”. A bientôt !